La Lettre du CCFEF — 3

(PL)

Annonces — Le 11 janvier, notre séminaire de recherche se transformera en séminaire de lecture, pour mettre en avant quelques titres de l’actualité francophone de la recherche en sciences humaines et sociales.

Le 18 janvier, le séminaire accueillera Andrzej Szeptycki pour une séance consacrée à la crise du partenariat stratégique entre la Pologne et l’Ukraine.

La nuit du 25 décembre, le CCFEF co-organise la Nuit des Idées à Varsovie, autour du thème de l’« Imagination au pouvoir ». Deux projections et un débat animé par le directeur du Centre, Nicolas Maslowski, se tiendront au cinéma Muranów à partir de 18:15.

Équipe — Catherine Suski, de l’Institut de Biochimie et de Biophysique de l’Académie Polonaise des Sciences, a rejoint l’équipe de recherche du Centre pour organiser la suite du projet consacré aux compétences du futur, après l’atelier du 8 décembre 2017.

Le CCFEF accueillera à partir de ce mois de janvier trois nouveaux stagiaires : Agathe Indihar, qui s’occupera de communication, et Martin Niedziela et Laurine Bourgis, qui se pencheront sur la valorisation des archives du Centre.

Ces derniers temps — Le 5 décembre 2017, le CCFEF a organisé une conférence de Jérôme Heurtaux, autour de son livre, La Démocratie par le droit, à l’Institut des Sciences Politiques de l’Université de Varsovie, avec la participation de Renata Mieńkowska-Norkiene et Marcin Tobiasz. Le 7 décembre, nous avons accueilli Laurent Thévenot, en partenariat avec l’Institut de Sociologie, pour une conférence sur la sociologie pragmatique française. Le 8 décembre, le Centre a organisé un atelier de recherche autour des Compétences du futur. Du 11 au 13 décembre, le Centre a co-organisé avec l’Institut de la Culture Polonaise un colloque consacré à l’étude des archives artistiques, où deux de nos chercheuses associées, Zofia Cielątkowska et Małgorzata Zawadzka, ont par ailleurs présenté chacune une communication.

Le 8 novembre, notre chercheuse Kinga Torbicka a présenté une communication sur la tension entre l’idée de Grande Europe et la tentation du Frexit, lors d’un colloque consacré à l’avenir de l’Europe. Le 14 décembre s’est tenue la dernière séance du séminaire de 2017, où Ewa Tartakowsky a offert un aperçu de ses recherches sur les commissions bilatérales impliquant a Pologne, pour les manuels d’histoire destinés à l’enseignement secondaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.